Agenda

 ◄◄  ◄  ►►  ► 
MAI 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Conseil Municipal du 3 juillet 2018 - Déclaration sur les services publics

Conseil municipal du 3 juillet 2018

Déclaration du groupe « Guyancourt pour tous »

Le service public continue durant l’été

Nathalie PECNARD

Parce que le service public ne prend pas de vacances, les agents municipaux et la Municipalité continueront de travailler tout l’été pour préparer la rentrée et assurer la continuité du service aux habitants.

Pour les Guyancourtois qui ne peuvent pas partir en vacances, la Ville proposera de nombreuses activités dans les centres de loisirs, le Point jeunes, le Phare Jeunesse, les Maisons de quartier et centres sociaux. Des sorties famille seront organisées pour les habitants qui n’ont pas la chance de voyager. Les séniors pourront aussi profiter de leur repas annuel convivial, la semaine prochaine, aux côtés de Madame le Maire.

Durant tout l’été, les services municipaux prépareront activement la rentrée scolaire, culturelle et associative.

• Les travaux nécessaires seront faits dans les équipements scolaires et périscolaires.
• Côté association, nous préparons Association en fête, qui aura lieu cette année le 8 septembre et nous travaillons sur le planning des équipements municipaux qui seront, cette année encore, prêtés gratuitement aux bénévoles et adhérents.
• La brocante, événement très apprécié par les Guyancourtois, aura lieu cette année le dimanche 16 septembre.
• Nos équipements culturels préparent également la nouvelle saison 2018-2019 avec une programmation riche, faisant la part belle aux amateurs et aux professionnels.

L’équipe municipale se réjouit de venir à la rencontre des Guyancourtois et de partager ces moments privilégiés, comme elle le fait lors de toutes les manifestations de la Ville.

Et nous continuerons bien sûr d’offrir aux habitants les dispositifs de démocratie locale : réunions publiques, allo Mme le Maire, visites de quartier, permanences des adjoints… autant d’actions qui permettent aux habitants de participer à la vie de la Cité.

 

Conseil Municipal du 5 juin 2018 - Déclaration sur les services publics

Conseil municipal du 5 juin 2018

Déclaration du groupe « Guyancourt pour tous » et des élus communistes sur la défense du service public

Ali BENABOUD

Alors que le Président de la République et son gouvernement réfléchissent à l’avenir de la fonction publique, nous tenions à réaffirmer l’importance du service aux habitants et notre soutien aux agents territoriaux qui le font vivre au quotidien.

Les fonctionnaires sont le service public. Ils travaillent pour les habitants avec passion et engagement. Nous nous dresserons toujours contre les raccourcis faciles et les préjugés.

En 2017, une enquête de la Gazette des communes, sous le patronage du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT), rappelle qu’une très large majorité des Français est attachée aux services publics de proximité. 92% de nos concitoyens reconnaissent leur utilité pour le territoire.

Ce service public est d’autant plus essentiel pour les habitants qui connaissent des difficultés. La vocation solidaire du service public n’est plus à démontrer : il reste plus que jamais « le patrimoine de ceux qui n’en n’ont pas ».

C’est pourquoi nous veillons aux conditions de travail des agents municipaux. Car d’elles dépend leur action au service de l’intérêt général et des habitants.

• La Municipalité a ainsi mis en place un certain nombre d’actions nécessaires pour protéger la santé des agents : des consultations avec un médecin du travail, des campagnes de vaccination, le dispositif garantie maintien de salaire, les formations santé-sécurité au travail, le Document unique, le Registre dangers graves et imminents et le Registre de sécurité et de santé au travail, ainsi qu’une participation financière de la Ville à la mutuelle des agents.

• En matière de formation, nous veillons à ce que chacune et chacun utilise librement ce droit dans le respect des nécessités de service. Le cadre et l’environnement des métiers territoriaux évoluent fortement au fil du temps ; c’est pourquoi il est essentiel de se former tout au long de sa carrière pour adapter ses pratiques et approfondir ses compétences

Les Guyancourtois sont satisfaits de la haute qualité de notre service public municipal : les crèches, les écoles, la propreté urbaine, l’Etat-civil, le cadre de vie, l’emploi, le service social, la culture, la vie associative, l’habitat, le CME, l’Ecole des parents et tant d’autres.

L’investissement des agents pour le service public local n’est plus à démontrer et nous serons toujours de leur côté pour défendre la fonction publique.

Conseil Municipal du 5 juin 2018 - Déclaration sur l'Habitat

Conseil municipal du 5 juin 2018

Déclaration du groupe « Guyancourt pour tous » et des élus communistes sur l’habitat

Danielle Majcherczyk


Notre équipe municipale mène une politique de l’habitat cohérente et durable depuis de nombreuses années. Elle est fondée sur trois principes essentiels : la qualité, la diversité et la solidarité.

Reconnue au-delà des frontières communales, elle a été montrée à maintes reprises en exemple par la presse spécialisée et des institutions comme la Fondation Abbé Pierre ou le Secours Catholique, qui en 2016 avait choisi notre Ville pour fêter ses 70 ans. L’association a reconnu l’exemplarité Guyancourt, l’une des trois communes bâtisseuses mise à l’honneur dans les Yvelines.

A l’heure où 66% des franciliens sont éligibles au logement social, nous nous inquiétons fortement des réformes qui se profilent : vente des logements sociaux, risque d’intercommunalisation de la loi SRU, politique de subventionnement aux seules Villes carencées …

Face à la crise du logement, il est essentiel que toutes les communes prennent leurs responsabilités. Dans un département aussi riche que les Yvelines, il est déplorable que certaines villes, y compris voisines, ne se conforment pas à la loi SRU. Elles préfèrent payer des amendes plutôt que de respecter le seuil légal de 25 % de logements sociaux.

Sans prétendre pouvoir tout résoudre seule, Guyancourt veut promouvoir l'habitat pour tous. À notre niveau, nous poursuivons la construction de nouveaux logements avec un choix résolu pour la mixité sociale ; à chaque moment de la vie, il doit être possible de trouver un logement adapté à ses besoins.

L’équilibre de l’habitat est un principe essentiel de notre politique : c’est pourquoi nous tenons à ce que Guyancourt compte 50% de logements en locatif aidé et 50% en accession à la propriété (accession libre et aidée). L’accession aidée est un volet important de notre politique : grâce à des dispositifs type PSLA, nous offrons à des jeunes familles la possibilité de devenir propriétaires à des prix plus abordables que dans le privé.

Cette conception de l’aménagement favorise la mixité sociale dans la ville et au sein même des quartiers, dans les écoles, les crèches et plus généralement dans tous les espaces publics... Elle est la base du bien-vivre ensemble que nous souhaitons pour Guyancourt.

Conseil municipal du 5 juin 2018 - Déclaration sur le périscolaire

Conseil municipal du 5 juin 2018

Déclaration du groupe « Guyancourt pour tous »

Bénédicte ALLIER-COYNE

 

Guyancourt est engagée au quotidien pour le bien-être des enfants.

L’Education est une priorité de notre projet de ville et nous y travaillons avec tous les acteurs concernés : Education nationale, directeurs d’école, enseignants, parents d’élèves.

Nous l’avons fait lors de la mise en place de la Loi sur la Refondation de l’Ecole, en 2014. Nous l’avons de nouveau fait en juin 2017, après le décret gouvernemental laissant aux Maires la responsabilité de proposer une nouvelle organisation des temps de la semaine scolaire.

Il est dommage que l’Etat ait refusé de faire un choix clair risquant de déplaire, et se soit finalement défaussé sur les communes.

* * *

Fidèle au travail partenarial engagé de longue date à Guyancourt, nous avons donné la parole tout au long de l’année scolaire 2017-2018 à l’ensemble des partenaires éducatifs. Nous avons mené des réunions avec les enseignants et représentants de parents d’élèves et nous avons organisé une consultation des parents d’élèves.

Ils se sont exprimés sur une semaine scolaire de quatre jours dès la rentrée prochaine.

Cette nouvelle organisation des temps de l’enfant a bien entendu des conséquences importantes et impacte de nombreux services de la Ville, depuis la Direction de l’Education jusqu’aux équipements sportifs et la police municipale.

Nous garderons néanmoins un principe essentiel : assurer aux enfants et aux familles un service public de qualité et adapté aux besoins. L’intérêt de l’enfant et le respect de son rythme guide chacune de nos actions.

C’est pourquoi,  dans la continuité de la loi sur « La Refondation de l’Ecole »   et  de « la réforme des rythmes scolaires », nous poursuivons le travail sur le Projet Educatif de territoire.  Le maintien de la pause  méridienne à 2 heures y participe au même titre que le maintien d’un encadrement renforcé des activités périscolaires.

Nous avons aussi tenu à ce que cette nouvelle organisation n’ait pas d’impact financier sur les tarifs proposés. La Ville continuera ainsi à appliquer les quotients familiaux pour ces prestations.

La solidarité demeure au cœur de nos politiques publiques et nous veillons toujours à proposer un service public accessible à toutes les familles.