Agenda

 ◄◄  ◄  ►►  ► 
MARS 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Conseil municipal du mardi 31 mars 2015 - Elections départementales


Déclaration de Stéphane OLIVIER sur les élections départementales 2015

 

Les élections départementales des 22 et 29 mars dernier se sont déroulées dans un contexte et un climat national très difficiles. Les résultats, marqués par une très forte abstention, ont révélé un basculement massif des majorités départementales.

C’est dans ce contexte que la droite yvelinoise s’est vue confortée dans ses desseins.

Localement, à Guyancourt, 63,51% des votants ont choisi d’accorder leurs suffrages à leur Maire et conseiller général sortant, François Deligné, à sa colistière Sandrine Grandgambe et à leurs remplaçants Marie-Christine Letarnec et Vivien Gasq. Ils ont ainsi renouvelé leur confiance à l’équipe municipale qui porte depuis maintenant un an le projet de ville qu’ils ont démocratiquement choisi.

Dans les Yvelines, seule la gauche Saint-Quentinoise a résisté en rassemblant, sur les cantons de Montigny et de Trappes, 46,5 et 46,9% des suffrages exprimés.

Ce résultat nous engage vis-à-vis des Guyancourtois. Nous resterons extrêmement vigilants quant à la politique départementale à venir. Face à une droite hégémonique, nous nous ferons les porte-parole des valeurs qui font la force de Guyancourt : la solidarité et la justice sociale.

Nous veillerons à ce que les intérêts de notre territoire soient respectés et que les attentes des habitants soient entendues et prises en compte par la nouvelle assemblée départementale. Cette dernière devra rendre des comptes dans les domaines qui sont de ses compétences : l’action sociale, le logement, l’emploi, l’éducation, etc. Soyez assurés que nous serons attentifs à ce qu’aucune décision ne prive les Guyancourtois des services publics de proximité qu’ils sont légitimement en droit d’attendre du département.

 

 

Conseil municipal du mardi 31 mars 2015 - Culture


Déclaration du groupe « Guyancourt pour tous » sur la culture – Florence COQUART

Nous venons de délibérer sur différents points concernant la politique culturelle. A cette occasion, je souhaiterais faire la déclaration suivante :

Notre constitution proclame « l’égal accès de l’enfant et de l’adulte à la culture ». Ce principe, nous nous efforçons de le mettre quotidiennement en œuvre à Guyancourt.

En effet, l’équipe municipale agit d’abord pour assurer l’accès de tous aux équipements et aux programmes culturels municipaux. Des expositions gratuites et de qualité vous sont proposées toute l’année, à la Mezzanine de l’Hôtel de ville et à la Salle d’Exposition. Nous tâchons aussi de garantir une vraie diversité culturelle avec des tarifs adaptés. Pratiques professionnelle et amateur sont autant valorisées, de même que les différentes disciplines : musique, arts graphiques, théâtre etc. Cela ne va pas sans une politique de soutien à la création artistique et aux associations, qui contribuent à mettre la culture au plus près de chacun.

La culture n’est pas seulement un « divertissement », elle est un partage. Elle participe au vivre ensemble et au rapprochement entre les habitants. Et il est nécessaire de préserver sa place dans la cité.

C’est pourquoi nous sommes particulièrement inquiets lorsque nous entendons les menaces à peine voilées de suppression de certains équipements culturels saint-quentinois, sous couvert d’audits dont on ne sait rien. L’opacité et l’absence totale d’information sur le budget de la CASQY nous laisse augurer du pire. Répétons-le : la culture ne doit pas être une variable d’ajustement budgétaire !

Nous, élus du groupe Guyancourt pour tous, resterons vigilants quant à l’avenir du projet culturel intercommunal.

 

Conseil municipal du mardi 31 mars 2015 - vote des taux 2015

Déclaration du groupe « Guyancourt pour tous » sur le vote des taux des impôts locaux 2015 – Bernard TABARIE


Notre conseil municipal vient de se prononcer sur les taux de fiscalité communale. Une fois encore, et depuis 2008, ces derniers restent stables dans notre commune.

Cela montre la volonté politique de l’équipe municipale de ne pas alourdir le budget des familles guyancourtoises et de préserver la solidarité en faveur des foyers les plus modestes.

Nos taux de fiscalité municipales sont non seulement inférieurs à la moyenne nationale mais font également partie des plus faibles de Saint-Quentin-en-Yvelines.

C’est aussi en pensant aux familles les plus démunies que nous avons mis en place un abattement spécifique pour les personnes de condition modeste, qui s’ajoute à l’abattement pour les personnes en situation de handicap ou invalides.

La refonte des quotients familiaux poursuit également ce même objectif de justice sociale. Appliquée depuis janvier 2015, elle a permis à de nombreuses familles de changer de quotient. Leur facture pour les prestations et équipements municipaux s’en sont trouvés réduites.

Rappelons plus généralement que la fiscalité locale a pour vocation de fournir un service public efficace et de qualité aux habitants.

La Municipalité continuera d’agir avec discernement et responsabilité dans la gestion des finances communales afin de répondre aux besoins des Guyancourtois et de réaliser les engagements que nous avons pris devant eux lors des élections municipales, en mars 2014.

 

 

Conseil municipal du 11 février 2015 - Contrat de Développement Territorial

Déclaration du groupe « Guyancourt pour tous »
sur le contrat de développement territorial  – Gilles Breton

Notre ville a devant elle des enjeux majeurs qui sont liés à l’Opération d’intérêt national Paris Saclay, dont elle est partie prenante depuis des années.

L’OIN doit en effet structurer des projets territoriaux importants en matière de développement économique, universitaire et de transport. Elle dispose, grâce aux territoires qui la composent, d’atouts majeurs et diversifiés : en les mettant en synergie, nous pouvons en faire une force au service de nos collectivités et de leurs habitants.
Pour mener à bien ces projets, la ville a travaillé en étroit partenariat avec l’Etat et la CASQY pour élaborer un « Contrat de développement territorial », qui concerne les territoires de Saint-Quentin-en-Yvelines, Versailles Grand-Parc et Vélizy-Villacoublay.

Ce contrat comprend de nombreux projets essentiels pour Guyancourt :

  • La réalisation de l’échangeur des Garennes, qui permettra de fluidifier la circulation sur la RN12 et le rond point des sangliers.
  • L’aménagement du carrefour de la Minière, qui est attendu des habitants
  • L’arrivée, à horizon plus lointaine, de la ligne 18 du Métro du grand Paris sur le site de l’ancienne entreprise Thalès. Son implantation s’accompagnera de la réalisation de connexions avec les réseaux de transports existants : TCSP et RER notamment.

          ou encore

  • La réalisation de la partie manquante du TCSP Massy/Saint-Quentin-en-Yvelines, au niveau de Chateaufort/Magny-les-Hameaux.

Comme tout projet d’envergure, ce CDT est soumis à enquête publique avant approbation définitive. Celle-ci se déroulera du 29 janvier au 27 février prochains dans les communes concernées. A Guyancourt, trois permanences seront organisées en mairie :

  • Le 6 février de 14h à 17h
  • Le 19 février 17h à 20h
  • Le 27 février de 14h à 17h

Les élus du groupe Guyancourt pour tous invitent l’ensemble des habitants à venir consulter ce document d’importance et à donner son avis. Les observations qui seront faites par chacune et chacun des Guyancourtois seront précieuses et contribueront à enrichir ce CDT et fortifier les projets d’aménagement qu’il contient.