Agenda

 ◄◄  ◄  ►►  ► 
JUILLET 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Conseil Municipal du 1er juillet 2014 - politique d'inclusion des personnes en situation de handicap

Déclaration du groupe « Guyancourt pour tous » sur la politique d'inclusion des personnes en situation de handicap - Danièle Viala


Notre conseil municipal vient d’approuver l’installation de la Commission communale pour l’Accessibilité des Personnes Handicapées.

Cette décision s’inscrit pleinement dans la politique de lutte contre les inégalités menée depuis de très nombreuses années par la Municipalité de Guyancourt. Nous avons également à cœur d’apporter un réel soutien aux personnes qui, comme nos concitoyens en situation de handicap, sont encore trop souvent victimes de discriminations.

Face à des inégalités multiples, nous agissons sur tous les fronts, avec trois priorités : l'accessibilité, l'éducation et l'insertion des personnes en situation de handicap.

En matière d’accessibilité, nous travaillons depuis plusieurs années pour mettre progressivement aux normes les voiries communales dans tous les quartiers de la ville et pour rendre accessible à tous l’ensemble de nos équipements municipaux. Des places de stationnement dédiées sont systématiquement mises en place à la demande des habitants concernés. Nous intervenons également régulièrement auprès des bailleurs de la ville, propriétaires des logements sociaux, afin qu’ils mettent aux normes les logements de leur patrimoine.

Dans le domaine éducatif, Guyancourt compte 5 classes pour l'inclusion scolaire (CLIS), dont :
• Une pour les enfants malvoyants
• Deux pour les enfants malentendants
• Deux pour les enfants ayant des troubles du comportement

La ville accueille également une Unité localisée pour l'inclusion scolaire (au collège P Eluard, une autre sera prochainement ouverte au collège Ariane)) et un centre de loisirs adapté aux enfants handicapés, avec l’association « Du Fun pour Tous ».

C’est dans une même logique d’inclusion que Guyancourt a toujours favorisé l’implantation de structures spécifiques. Ainsi, l’Institut Médico-Educatif ALPHEE accueille des jeunes âgés de 14 à 20 ans présentant des troubles envahissants du développement, tel que l’autisme. Le Foyer d’accueil médicalisé JOHN BOST, quant à lui, s’adresse à des adultes ayant des troubles psychiques ou moteur.

Enfin, la municipalité a instauré une politique tarifaire spécifique pour les familles comptant un ou plusieurs membres en situation de handicap.

Au cours du mandat qui s’ouvre, l’équipe Guyancourt pour Tous poursuivra ses efforts pour que chaque Guyancourtoises et Guyancourtois aient sa place dans la vie de notre cité.

 

Conseil Municipal du 1er juillet 2014 - Budget Supplémentaire

Déclaration du groupe « Guyancourt pour tous » sur le Budget Supplémentaire - Gilles Breton

Le Budget Supplémentaire est un acte d’ajustement du Budget Primitif que le conseil municipal a voté en décembre dernier.

Cet ajustement tient compte des éléments que nous ne connaissions pas lors du vote du Budget Primitif, comme les bases fiscales, les dotations de l’Etat et le montant de la contribution au Fond de Solidarité des communes de la région Ile de France (FSRIF) :

  • Concernant le FSRIF, nous nous réjouissons que le calcul pour 2014 prenne enfin en compte des critères sociaux et non uniquement le potentiel financier des communes. En effet, après un combat de près de deux ans, nous sommes parvenus à imposer une prise en compte des critères de charge à hauteur de 20%, ce qui a sensiblement réduit notre contribution : elle est pour 2014 de 1,3M€ (contre 1,9M€ en 2013).
  • Nous nous satisfaisons également d’avoir été inclus dans la géographie prioritaire « politique de la ville ». Grâce à cette mesure, nous pourrons poursuivre nos actions en matière de réussite éducative et de prévention spécialisée, extrêmement bénéfiques pour les jeunes Guyancourtois les plus en difficulté.

 Ce budget supplémentaire est dans le droit fil des orientations que nous avions définies lors du vote du budget primitif : la priorité donnée à l’éducation, à la solidarité et au cadre de vie de nos habitants.

En matière d’éducation et d’insertion, nous maintiendrons le dispositif des classes de découverte et mettrons les moyens nécessaires pour que la réforme des rythmes scolaires soit mise en place le plus sereinement possible à la rentrée prochaine

Nous poursuivons également notre politique d’investissement avec la réalisation de travaux et l’entretien du patrimoine municipal.

Ces décisions sont rendues possibles grâce à la gestion financière rigoureuse et responsable menée par la Municipalité. Nous tenons également à remercier les services financiers de la ville, ainsi que l’ensemble des services, pour leur travail dans la réalisation de ce budget supplémentaire.

Avec la politique dynamique que nous menons, nous sommes en mesure de préserver nos moyens d’action pour le service public, sans augmentation des taux de fiscalité locale.

Conseil municipal du 28 mai 2014 - Compte Administratif

Déclaration du groupe « Guyancourt pour tous » sur le Compte administratif
Conseil municipal du mercredi 28 mai 2014 - Stéphane Olivier


Le compte administratif qui était soumis ce soir à votre approbation présente les résultats comptables de l’exercice budgétaire 2013. Il s’agit de constater une identité de valeurs entre notre compte administratif et le compte de gestion établi par le comptable de la commune.

Le Compte administratif 2013 se traduit par un résultat définitif excédentaire de 754 251, 83€, soit environ 1,2% du budget total de la commune.

Ce résultat s'inscrit dans un travail continu pour maintenir les marges de manœuvre de l'action municipale. Il démontre également que la Municipalité avait correctement prévu les recettes et les dépenses pour l'année 2013. Celles-ci ont été exécutées avec le double souci de bonne gestion des deniers publics et de la qualité du service rendu à la population.

Rappelons également qu’il ne s’agissait pas aujourd’hui de valider les orientations budgétaires de la Municipalité.

Le choix des orientations budgétaire se fait en effet au moment du vote du budget et du vote des taux de fiscalité locale. Or, en la matière, l’opposition a su se faire remarquer en s’opposant, lors du dernier conseil municipal, à la stabilité des taux d’imposition locale proposée par la Municipalité. Le Groupe Guyancourt pour Tous regrette ainsi l’incohérence manifeste des conseillers municipaux minoritaires, qui critiquent d’un côté la pression fiscale mais votent de l’autre contre la stabilité des taux d’impôts locaux.

Conseil Municipal du 9 avril 2014 - vote des taux 2014

 

Déclaration du groupe « Guyancourt pour tous » sur le vote des taux des impôts directs pour l'année 2014 - Lassaâd Amich

 

Notre conseil municipal vient de se prononcer sur les taux de notre fiscalité communale et a fait le choix de ne pas les augmenter.

Cette stabilité des taux est constante à Guyancourt depuis 2008 ; elle témoigne de la préoccupation majeure de l’équipe municipale de ne pas alourdir les impôts des familles Guyancourtoises et de ne pas pénaliser les foyers les plus modestes, déjà particulièrement touchés par la crise économique aigüe que traverse notre pays depuis de nombreuses années.

Cette stabilité est d’autant plus remarquable dans ce contexte très contraint pour les collectivités territoriales.

Ainsi, non seulement les taux votés à Guyancourt sont très inférieurs à la moyenne nationale (de 36% pour la taxe d’habitation ; de 24% pour la taxe foncière sur les propriétés bâties) mais ils font également partie, avec Magny et La Verrière, des taux plus faibles des 7 communes de Saint-Quentin en Yvelines.

La gestion optimale des finances municipales ainsi que le dynamisme de notre commune nous placent, face à la crise, dans une situation un peu plus favorable que d’autres collectivités. Nous bénéficions en particulier d’une forte attractivité économique, que nous avons su entretenir et développer au fil des années, avec l’arrivée de nouvelles entreprises.

Dans ce contexte, nous sommes donc attachés à ce que chaque euro prélevé permette d’assurer aux habitants un service public local de proximité et de qualité. Les contributions fiscales permettront également de réaliser les engagements sur lesquels les Guyancourtois se sont prononcés favorablement lors des dernières élections municipales en mars dernier, avec près de 68% dès le premier tour.

A cet égard, l’équipe municipale agira, comme par le passé, avec discernement et responsabilité dans la gestion des finances municipales.