Agenda

 ◄◄  ◄  ►►  ► 
JUIN 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Conseil municipal du 5 juin 2018 - Déclaration sur le périscolaire

Conseil municipal du 5 juin 2018

Déclaration du groupe « Guyancourt pour tous »

Bénédicte ALLIER-COYNE

 

Guyancourt est engagée au quotidien pour le bien-être des enfants.

L’Education est une priorité de notre projet de ville et nous y travaillons avec tous les acteurs concernés : Education nationale, directeurs d’école, enseignants, parents d’élèves.

Nous l’avons fait lors de la mise en place de la Loi sur la Refondation de l’Ecole, en 2014. Nous l’avons de nouveau fait en juin 2017, après le décret gouvernemental laissant aux Maires la responsabilité de proposer une nouvelle organisation des temps de la semaine scolaire.

Il est dommage que l’Etat ait refusé de faire un choix clair risquant de déplaire, et se soit finalement défaussé sur les communes.

* * *

Fidèle au travail partenarial engagé de longue date à Guyancourt, nous avons donné la parole tout au long de l’année scolaire 2017-2018 à l’ensemble des partenaires éducatifs. Nous avons mené des réunions avec les enseignants et représentants de parents d’élèves et nous avons organisé une consultation des parents d’élèves.

Ils se sont exprimés sur une semaine scolaire de quatre jours dès la rentrée prochaine.

Cette nouvelle organisation des temps de l’enfant a bien entendu des conséquences importantes et impacte de nombreux services de la Ville, depuis la Direction de l’Education jusqu’aux équipements sportifs et la police municipale.

Nous garderons néanmoins un principe essentiel : assurer aux enfants et aux familles un service public de qualité et adapté aux besoins. L’intérêt de l’enfant et le respect de son rythme guide chacune de nos actions.

C’est pourquoi,  dans la continuité de la loi sur « La Refondation de l’Ecole »   et  de « la réforme des rythmes scolaires », nous poursuivons le travail sur le Projet Educatif de territoire.  Le maintien de la pause  méridienne à 2 heures y participe au même titre que le maintien d’un encadrement renforcé des activités périscolaires.

Nous avons aussi tenu à ce que cette nouvelle organisation n’ait pas d’impact financier sur les tarifs proposés. La Ville continuera ainsi à appliquer les quotients familiaux pour ces prestations.

La solidarité demeure au cœur de nos politiques publiques et nous veillons toujours à proposer un service public accessible à toutes les familles.

 

Share