Agenda

 ◄◄  ◄  ►►  ► 
AOûT 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Conseil municipal du 19 décembre 2017 - Déclaration sur le RIFSEEP

Déclaration du groupe « Guyancourt pour tous » sur le RIFSEEP par Ali BENABOUD

Comme toutes les collectivités françaises, la commune de Guyancourt doit se conformer au décret du 20 mai 2014 et mettre en place le nouveau Régime indemnitaire tenant compte des fonctions, sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (aussi appelé RIFSEEP).

Cette mise en place a nécessité un travail considérable de la part des services de la Ville et nous tenons à remercier la Direction générale des services et la Direction des ressources humaines pour leur investissement tout au long de ce dossier très complexe et très technique.

A la demande de la Municipalité, de nombreuses réunions ont été organisées afin d’avoir une vision globale et stratégique du fonctionnement du régime indemnitaire et de prendre en compte les spécificités de notre Commune et des agents municipaux. L’ensemble des directions et responsables de services ont ainsi été concertés ainsi que les représentants du personnel. Le consensus trouvé permet de préserver les grandes lignes du régime indemnitaire qui se pratiquait jusqu’alors à Guyancourt tout en valorisant d’avantage l’engagement professionnel des agents et en apportant un outil managérial.

 

Au-delà de la mise en place du RIFSEEP, nous sommes particulièrement attentifs aux conditions de travail des agents de la Ville. Ce sont eux qui assurent le service public aux habitants et il est donc essentiel qu’ils puissent exercer leurs missions dans des conditions sereines :

  • En matière de sécurité et de protection de la santé des agents municipaux, nous avons mis en place des consultations avec un médecin du travail, des campagnes de vaccination, une convention avec le CIG pour des consultations psychologiques, le dispositif garantie maintien de salaire, les formations santé-sécurité au travail, la mutuelle harmonie, le Document unique, le Registre dangers graves et imminents, le Registre de sécurité et de santé au travail.

 

  • Nous tenons aussi à ce que les agents puissent disposer de formations tout au long de leur parcours professionnel. Le volume des crédits formation inclut non seulement le CNFPT (155 000 euros en 2016), avec qui nous avons une convention, mais aussi des crédits pour des organismes privés (83 000 euros).

 

  • La Ville prend aussi en compte la pénibilité des métiers. C’est pourquoi nous acquérons du matériel technique pour faciliter le travail des agents : nouvelle balayeuse, machine de reprographie et prochainement une nettoyeuse.  Nous travaillons également à une nouvelle charte pour les ATSEM.

 

  • Enfin, la Ville adhère au CNAS, pour un montant conséquent de 150000 euros, ce qui permet aux agents de disposer de nombreux avantages sociaux : prêts avantageux, aides sociales, CESU, rentrée scolaire, loisirs etc. et verse une subvention importante (64 362 euros) à l’Amicale du personnel, qui offre aux agents des animations en dehors du temps de travail.

C’est une politique sociale globale que les élus Guyancourt pour Tous souhaitent mener en direction des agents municipaux, afin qu’ils puissent continuer à assurer le service public de qualité qu’on reconnait à Guyancourt.

Share