Agenda

 ◄◄  ◄  ►►  ► 
DéCEMBRE 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Conseil municipal du 21 novembre 2017 - réforme du stationnement

Déclaration du groupe « Guyancourt pour tous »

présentée par Patrick PLANQUE

La loi MAPTAM oblige toutes les communes de France à réformer le fonctionnement du stationnement payant sur la voierie, à compter du 1er janvier 2018. La Ville de Guyancourt y a vu une opportunité pour réfléchir à cet enjeu, que nous savons essentiel, sur l’ensemble du territoire.

Trois principes ont guidé notre action :

 - la transparence et l’homogénéisation du stationnement réglementé sur la commune, afin que celui-ci soit efficace et juste

 - l’adaptation aux besoins des Guyancourtois, mais aussi des commerçants et des institutions recevant du public

 - le souci de développement durable, afin de ne pas donner la prime au « tout-voiture ».

 

C’est ainsi que la mise en place de zones réglementées perdurera pour faciliter l’accès aux commerces de la Ville, en particulier dans les quartiers des Saules, du Parc et des Chênes qui font face à des difficultés réelles.

Guyancourt bénéficie d’un fort dynamisme économique : nous sommes heureux de compter autant d’entreprises sur notre territoire, mais nous devons aussi prendre en compte les contraintes de stationnement que cela génère. Les zones bleues et les zones réglementées devront assurer une bonne rotation des véhicules pour que chaque usager puisse accéder aux commerces et aux services publics. Nous incitons aussi les habitants du quartier à privilégier les modes de circulation douce. Chaque quartier de la Ville dispose de services de proximité, accessibles à pied ou en vélo.

Dans un souci de développement durable, nous avons également décidé de supprimer la dégressivité du montant des cartes de stationnement résidentiel. L’objectif est d’inciter les propriétaires des véhicules à utiliser les parkings privés, très nombreux à Guyancourt. Cela favorisera la bonne rotation du stationnement sur la voirie publique.

Au-delà, l’équipe municipale reste mobilisée pour que les transports en commun, qui ne relèvent pas de la compétence communale, soient améliorés, que ce soit au niveau des temps de trajet, de la ponctualité mais aussi du confort pour les usagers. Une restructuration du réseau de bus SQYBUS est actuellement à l’étude à Saint-Quentin-en-Yvelines : nous participons activement aux réunions de travail et sommes extrêmement vigilants à ce que Guyancourt soit desservie au mieux, en fonction des besoins des habitants, des salariés et des étudiants.

Bien sûr, nous restons mobilisés pour que la Ligne 18 du métro du Grand Paris soit mise en place en 2024, dans les délais et conditions techniques que l’Etat s’était engagé à assurer. Ce métro est attendu des habitants et des entreprises ; il doit permettre de répondre à un besoin de mobilité quotidienne mais aussi de désengorger les axes de circulation polluants et saturés qui mène à Guyancourt.

Share