Agenda

 ◄◄  ◄  ►►  ► 
JANVIER 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Newsletter

Recevez les informations du site guyancourt-pour-tous.fr

Discours de François Deligné

Déclaration de François Deligné au soir du premier tour de l'élection présidentielle - 22 avril 2012

Mesdames, Messieurs,

Je vous prie de bien vouloir m'accorder votre attention pour l'annonce des résultats du 1er tour de l'élection présidentielle.
Il est 22h00 et les opérations de vote sont closes dans notre commune de Guyancourt.

Mes premiers mots seront pour les présidents de bureaux de vote, leurs vice-présidents et leurs assesseurs – ainsi que les permanents administratifs – qui se sont relayés tout au long de cette journée pour assurer le bon déroulement des opérations électorales de ce dimanche 22 avril 2012.
Nombre d'entre eux étaient là depuis 7h30 ce matin et ont surveillé les opérations de dépouillement et d'établissements des procès verbaux avant de les ramener à l'Hôtel de Ville, qu'ils en soient remerciés.
Je veux également saluer les Guyancourtoises et les Guyancourtois qui se sont rendus disponibles pour être scrutateurs et dépouiller les votes. Merci à vous toutes et à vous tous. Votre participation était essentielle pour clôturer cette journée.

Tout au long de ce dimanche, l'ambiance générale a été bonne – j'ai pu le constater moi-même en faisant le tour des bureaux de vote – et nous n'avons eu aucun incident à signaler. Les Guyancourtois – et notamment les présidents et assesseurs quelles que soient leur sensibilité politique – ont fait la démonstration que les valeurs républicaines et le respect démocratique n'était pas un vain mot dans notre commune. Je les remercie notamment de leur patience dans les longues files d'attentes de certains bureaux.

Cette capacité républicaine a vivre ensemble n'est évidemment pas anodine au moment où nous nous prononçons pour l'élection phare par laquelle notre pays choisit son destin.
Encore merci à toutes et à tous…

Inscrits : 17 655 électeurs
Votants : 13 458 - 76,3 %
Bulletins blancs et nuls : 230
suffrages exprimés : 13 228

- Madame Eva JOLY, 402 – 3,04 %
- Madame Marine LE PEN, 1 339 – 10,12 %
- Monsieur Nicolas SARKOZY, 2868 – 21,68 %
- Monsieur Jean-Luc MÉLENCHON, 1710 – 12,93 %
- Monsieur Philippe POUTOU, 116 – 0,88 %
- Madame Nathalie ARTHAUD, 50 – 0,38 %
- Monsieur Jacques CHEMINADE, 29 – 0,22 %
- Monsieur François BAYROU, 1 517 – 11,47 %
- Monsieur Nicolas DUPONT-AIGNAN, 223 – 1,69 %
- Monsieur François HOLLANDE, 4 965 – 37,53 %

Il n'est pas nécessaire que je fasse de commentaire sur le candidat qui arrive largement en tête dans notre commune. Je note cependant que les candidats qui portaient des valeurs de justice sociale et d'égalité totalisent dès le 1er tour plus de la majorité (53,5 %) des suffrages des Guyancourtois et qu'ils appellent à unir leurs suffrages.

Les résultats nationaux partiels – tels qu'ils nous ont été estimés par le ministère de l'intérieur – donnent la photographie suivante :
Participation : 81 %
François Hollande arriverait en tête avec 28,8 %, devant Nicolas Sarkozy avec 26 %. Marine Le Pen 18,5 %, Jean-Luc Mélenchon 11,8 %, François Bayrou 8,8 %, Eva Joly 2,3 %, Les autres candidats auraient obtenu moins de 2 %.

François Hollande sera le candidat de gauche face au candidat sortant Nicolas Sarkozy ; des projets profondément différents seront soumis aux citoyens français. Nous aurons un choix crucial à faire pour les années à venir dans deux semaines, dimanche 6 mai 2012.
Au-delà des conséquences évidentes pour le second tour, voici les premières analyses que l'on peut faire à chaud.

Tout d'abord, concernant la participation…
Celle-ci atteint un des niveaux les plus importants pour une élection présidentielle sous la Ve République. C'est à souligner car de nombreuses études d'opinions avaient annoncé une abstention élevée. Les Français ont donc considéré que les enjeux de cette élection étaient majeurs et méritaient leur mobilisation ; je me félicite de cet engagement civique.

Les suffrages qui se sont portés vers l'extrême droite sont à nouveau trop nombreux, beaucoup trop nombreux, à l'échelle de notre pays. Ce résultat est inquiétant pour notre démocratie. Une partie de nos concitoyens se laissent encore tenter par une candidate qui – sous couvert d'une fausse respectabilité – continue de porter un programme de haine, de divisions et de discriminations.
Il sera de la responsabilité de tous les Républicains d'apporter aux Français les réponses nécessaires, sans jamais tomber dans la banalisation des idées d'extrême droite – ce que certains n'ont pourtant pas hésité à faire pendant 5 ans ! –, pour réduire cette tentation nationaliste et populiste.

Enfin, je ne peux que saluer avec espoir la progression depuis 2007 du score réalisés par les candidats de gauche, tant à Guyancourt que dans le reste de la France. Il y a 5 ans, les forces de gauche n'avaient rassemblé que 36,5 % des suffrages au 1er tour dans le pays ; elles recueillent aujourd'hui 44,7 %. Ce résultat est plus qu'encourageant pour toutes celles et ceux – dont je fais partie – qui souhaitent la victoire d'un projet porteur de plus de justice et d'égalité.

Pourtant, une élection n'est jamais gagnée à l'avance et c'est au soir du 6 mai que les Français auront fait connaître leur choix.
J'appelle donc à amplifier la dynamique d'espoir contre la résignation. Car si le candidat sortant était appelé à exercer un second mandat, les 5 ans que nous venons de vivre n'auraient été que la bande d'annonce des 5 années à venir.

Je vous remercie de votre attention et vous donne rendez-vous dimanche 6 mai 2012, en appelant les Guyancourtoises et les Guyancourtois à venir encore plus nombreux participer au 2nd tour de l'élection présidentielle.

François Deligné

Share