Agenda

 ◄◄  ◄  ►►  ► 
JUIN 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Tribunes libres

Pour une solidarité renforcée - 5 Mai 2009

Tribune du Guyancourt Magazine n° 369 du 5 Mai 2009

Nous avons voté les taux d’imposition de la commune pour l’année 2009 lors du Conseil Municipal du 31 mars.

Dans le contexte actuel et face au pouvoir d’achat qui régresse, nous avons fait le choix de ne pas alourdir les charges qui pèsent sur les familles. 2009 ne verra pas donc pas d’augmentation des taux car nous avons le souci de maintenir une pression fiscale maîtrisée tout en garantissant aux habitants des services de qualité.

Nous souhaitons renforcer notre politique de solidarité par la mise en place de mesures tenant compte des difficultés des Guyancourtois : attribution de subventions supplémentaires aux associations d’aide alimentaire, création de Contrats Aidés, de postes d’apprentis et de jobs d’été, pour aider ceux dont le contexte économique rend l’insertion encore plus difficile.

Grâce à notre gestion rigoureuse, nous assumerons nos engagements, sans avoir recours à l’emprunt.

Pour autant, la vigilance est de mise en raison des incertitudes liées au contexte national et des mesures annoncées, comme la suppression de la Taxe Professionnelle, qui, nous le revendiquons, ne peut se faire au détriment des besoins des habitants.

Nous savons en tant qu’élus responsables quels sont nos devoirs pour la défense de ses enjeux.

Les 31 élus de la liste Guyancourt pour Tous

Depuis les lois « Chevènement » de 1999 - 23 Avril 2009

Tribune du Guyancourt Magazine n° 368 du 23 Avril 2009

Depuis les lois « Chevènement » de 1999 sur l’intercommunalité, le mouvement de regroupement des communes s’est accéléré. Aujourd’hui, 92 % des communes françaises ont fait le choix de l’intercommunalité.
A Saint-Quentin-en-Yvelines, cette dynamique de territoire, solidaire, a prévalu dès le début, grâce à la mobilisation des élus de l’époque, et notamment ceux de Guyancourt.
Au cœur de cette intercommunalité, notre Ville, historiquement inscrite dans l’aménagement de la Ville Nouvelle, trouve toute sa place. Politiquement, ce sont, depuis près de 20 ans, des élus de Guyancourt qui se succèdent à la tête de l’agglomération pour assumer le rôle de Président. Après Roland Nadaus, il s’agit actuellement de Robert Cadalbert.
François Deligné, Yves Macheboeuf et Bernard Tabarie sont Vice-Présidents respectivement en charge du Développement Économique, de la Communication et des Grands Projets, des Finances.
Danièle Viala, Danielle Hamard et Yannick Ouvrard assument, quant à eux, les fonctions de Conseillers Communautaires respectivement délégués à la Santé,  à la Gestion du Personnel, à l’Habitat.
Notre travail au niveau de la commune comme au niveau de l’agglomération poursuit le même objectif : le bien-être et la prise en compte des besoins des habitants.

Les 31 élus de la liste Guyancourt pour Tous

Enrayer la crise du logement - 26 Mars 2009

Tribune du Guyancourt Magazine n° 366 du 26 Mars 2009

Après l’échec de la « Maison à 100 000 euros », Madame Boutin présentait, le mois dernier, la « Maison à 15 € par jour ». Derrière cette annonce destinée aux ménages modestes, se cache un leurre : « faire de la France un pays de propriétaires ».

Cette promesse présidentielle qui a créé tant d’espoir chez bon nombre de Français, occulte leurs difficultés : emplois précaires, bas salaires, baisse réelle du pouvoir d’achat, coût du logement.

En imaginant des mesures sans mobiliser de moyens, le gouvernement feint d’agir pour le logement. La non application de la loi SRU (imposant aux communes 20 % de logements en locatif aidé)  en est l’illustration.

A Guyancourt, avec 50 % de logements en locatif aidé, nous faisons la démonstration qu’une offre de logements équilibrée est non seulement possible mais durable.

Nous permettons aussi à nos concitoyens, contrairement à d’autres municipalités, de développer un parcours résidentiel, par la réalisation de programmes en accession aidée à la propriété.

Face à la crise du logement que nous connaissons, nous insistons pour que chacun prenne urgemment ses responsabilités en cessant de se reporter sur les communes, comme Guyancourt, qui ont réellement la volonté d’offrir un logement pour tous.

Les 31 élus de la liste Guyancourt pour Tous