Agenda

 ◄◄  ◄  ►►  ► 
MARS 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Discours de François Deligné

Voeux aux demandeurs d'emploi - 24 janvier 2012

Mesdames, Messieurs, chers amis,

Je vous remercie d’avoir répondu présents à cette invitation pour ce moment qui marque le début de l’année 2012.

Si la ville tient à vous réunir , c’est pour vous signifier l’attention que nous portons à la situation des demandeurs d’emplois. Nous avons à cœur, tous les ans, de préserver cette cérémonie car même si l’on ne peut pas tout, on vous doit d’être à vos côtés, de vous accompagner.

C’est le sens de la présence des élus et des services de la ville.

C’est pour cette raison aussi que nous avons demandé aux organismes qui travaillent en partenariat avec la ville d’être présents aujourd’hui. Ils agissent soit auprès de vous directement, soit plus généralement sur des questions liées à l’emploi :

• Monsieur RAFFI - Directeur de l’agence Pôle Emploi de Montigny
• Madame CASALET - Directrice adjointe de l’agence Pôle Emploi de Montigny
• Monsieur MAIROT - Directeur de la maison de l’Entreprise
• Monsieur MELCUS - Directeur de Plan Local d’Insertion Economique (PLIE) à la CA

Après ce temps officiel, je souhaite qu’un maximum d’échanges puisse avoir lieu, avec les élus et avec nos partenaires qui ont répondu présents.

Nous savons tous – et vous les premiers – que les conséquences du chômage sont autant matérielles que psychologiques.

Nous savons tous qu’elles sont d’autant plus durement ressenties que de nombreuses mesures renforçant les inégalités sociales ont été prises.

Cette situation est intolérable. L'emploi, l’emploi aurait dû être la priorité nationale. Le constat est sans appel : 1 million de chômeurs supplémentaires ces cinq dernières années.

Vos élus, par leurs contacts quotidiens avec les habitants, peuvent mesurer, aux cotés des travailleurs sociaux et des bénévoles des associations de solidarité, l’ampleur des difficultés, des souffrances.

Chacun doit pouvoir trouver sa place au sein de la société et s’y épanouir. C’est ce que nous travaillons quotidiennement à faire, à Guyancourt, avec les partenaires sociaux, avec les associations, dont l’action est capitale pour le lien social.

Par sa proximité, la qualité de son accueil et les suivis personnalisés qu’il opère, le Service emploi de Guyancourt constitue un soutien précieux – et apprécié – pour les personnes en situation précaire.

Les aides  matérielles :

• Le service emploi de l’Hôtel de ville est ouvert tous les jours. Il accueille les personnes en recherche d’emploi et leur permet un accès à Internet et à un téléphone pour effectuer des démarches liées à l’emploi. Vous y trouverez aussi des offres d’emploi de la Mairie et des offres transmises par des entreprises du bassin d’emploi de Saint-Quentin-en-Yvelines (pourvoyeur de 19% des emplois des Yvelines, soit 105 405 emplois).

• Vous pourrez aussi bénéficier d’un accompagnement individuel sur rendez-vous, assuré par un conseiller à l’emploi. Le suivi est renforcé afin de prendre le temps nécessaire à une élaboration de projet professionnel, une recherche de formation,  des recherches d’offres d’emploi ciblées en fonction du profil des personnes.

• Des « points rencontre emploi / informatique » sont également organisés à l’Espace Public Numérique et au centre social Pasteur. Aidées par un conseiller Emploi et un animateur informatique, les personnes qui le souhaitent peuvent faire une recherche d’emploi sur Internet ou établir leur CV et leur lettre de motivation.

• Des ateliers de techniques de recherche d’emploi  ont lieu deux fois par mois à la Villa Simone Signoret. L’objectif est de vous aider à acquérir des outils pour mener à bien votre recherche d’emploi : rédiger un CV et une lettre de motivation, préparer son argumentaire face aux recruteurs ou encore s’entraîner à l’entretien de recrutement.

• Cette année, a même été organisé un « stage d’art théâtral », en partenariat avec la Ferme de Bel Ebat à destination des demandeurs d’emplois. Il fera l’objet d’une représentation le 3 février prochain.

Les aides  financières :

• Aides à la recherche d’emploi : aide à la mobilité, primes aux enfants de demandeurs d’emploi entièrement financées par la Ville (vacances, rentrée scolaire, Noël).

• L’aide financière à la formation professionnelle des demandeurs d’emploi Guyancourtois de plus de 26 ans. Cette aide comporte 2 volets :

         1/ Une aide financière pour soutenir les personnes souhaitant suivre des cours de français avant d’entreprendre une recherche d’emploi. Ces cours sont dispensés par l’association Guyancourt Accueil au Centre Social Pasteur et à la Maison de Quartier Renoir.

         2/ Une aide financière pour soutenir des projets de formation qualifiante [à hauteur de 50 % des frais de formation dans la limite de 500 euros].

Chacun de ces dispositifs est fondé sur la volonté d’écouter, de prendre le temps et d’accompagner de manière personnalisé chaque personne à la recherche d’un emploi.

Je vous rappelle également que la Semaine de l’emploi est prévue du 10 au 17 février sur les différentes communes de Saint-Quentin en Yvelines.

Parmi les nombreuses manifestations prévues, à noter le Forum du recrutement, le 15 février à SQY Ouest (Montigny) et le 17 février à la Mairie de Trappes.

 

Share