Agenda

 ◄◄  ◄  ►►  ► 
MAI 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Déclarations en conseil municipal

Conseil municipal du 18 décembre 2013 - 2ème déclaration

Déclaration du groupe « Guyancourt pour tous » sur l'adoption du budget primitif pour 2014 – Marie-Christine LETARNEC

Nous avons voté ce soir le budget primitif pour 2014 ; celui-ci transforme en décisions concrètes le débat d'orientation budgétaire [quelque peu à sens unique d’ailleurs] que nous avions eu lors du précédent conseil.

Voter le budget au mois de décembre indique que la commune a su faire face aux difficultés découlant d'un contexte financier et économique fortement contraint pour 2013. Nous avons notamment pu affronter cette situation grâce à notre gestion financière saine et au sérieux des services municipaux pour contenir les dépenses.

Conséquence d'une réforme votée sous l'ancienne majorité parlementaire, notre contribution au FSRIF pour 2013 avait atteint près de 2 millions d'euros. Seule la richesse économique du territoire était désormais considérée, sans tenir compte de la situation sociale des habitants.

Notre Ville, soutenue par 8 autres communes franciliennes, a travaillé à la correction de cette injustice. La Ville de Guyancourt devrait voir, dès l'adoption de la loi de finances pour 2014, sa contribution légitimement décroître et d'autres villes participeront plus fortement à la solidarité quand la situation sociale de leurs habitants le justifient.

C'est une avancée réelle mais nous resterons vigilants car les Guyancourtois méritent que nous mobilisions les moyens nécessaires pour faire vivre ici la solidarité.

Rappelons que nombre de Guyancourtois pâtissent de la crise économique ; plus que jamais la commune doit assumer pleinement son rôle de « bouclier social ». C'est pourquoi nous confirmons notre effort en direction du CCAS dont la subvention sera maintenue à 408 000 €.

La qualité des services rendus à la population, que les Guyancourtois sont en droit d'attendre de la commune au regard de leur contribution fiscale, sera évidemment maintenue. Ce service public local est également rendu possible parce que près de la moitié de nos recettes fiscales provient de la taxe foncière bâti des entreprises de la commune. La dynamique économique de notre territoire est donc plus utile que jamais, et nous avons pu constater ces derniers mois qu'elle ne se dément pas.

Le maintien de la qualité de service découle également de l'attention à long terme que nous portons pour assurer un entretien de qualité de notre patrimoine bâti, des équipements municipaux ainsi que des voiries et des nombreux espaces publics.

Parmi les investissements, nous soulignons aussi l'engagement majeur de la commune – à hauteur de près de 6,2 millions d'euros – dans la construction du nouveau groupe scolaire Jean-Lurçat/Elsa-Triolet qui devrait ouvrir au 3ème trimestre 2014. Là aussi c'est la continuité du sérieux de notre action sur 6 ans qui nous permet aujourd’hui de l'assumer. La Ville a su contrôler sa politique d'investissements. Notre commune a remboursé de manière anticipée l'ensemble de sa dette en septembre2008 ; avec une dette « zéro » nous disposons ainsi de toutes nos capacités d'emprunt. Elles seront justement et prudemment utilisées.

Les élus du groupe « Guyancourt pour tous » tiennent à saluer l'important travail de préparation budgétaire réalisé par la direction des finances mais également par l'ensemble des services.

Share